miniLogoVa
Les principaux événements culturels
au Vietnam

Le Têt, la plus grande fête

La fête de Têt, Nguyên Đán (ou fête du premier matin), est la plus importante au Vietnam. Elle correspond au nouvel an lunaire. C’est l’occasion pour tous les vietnamiens de se retrouver en famille et de rendre hommage aux ancêtres. La croyance la plus répandue est le culte des ancêtres. Les vietnamiens ont un proverbe qui dit : « Quand on boit de l’eau, on pense à sa source ».

La vie quotidienne fonctionne au ralenti pendant la semaine qui précède le Têt, la semaine du Têt et la première semaine après le Têt. Dans les campagnes, l'activité peut revenir à la normale environ un mois après le Têt. Le Têt correspond aussi à la période des grandes vacances pour tous les vietnamiens.

Chaque famille souhaite repartir du bon pied dans la nouvelle année, alors tout le monde règle ses dettes, nettoie et rénove ses maisons. Les gens se rendent en famille sur les tombes des aïeux et on honore l’hôtel des ancêtres dans chaque demeure.

Le premier jour donnera « la couleur » de l’année. Ainsi le premier visiteur à se rendre dans la maison ou à la boutique a la plus grande importance. Les enfants passent la première journée à rendre visite à leurs parents et grands parents, le deuxième jour à la famille plus éloignée, puis aux amis le 3ème jour. Toutes ces visites sont l'occasion de festoyer et notamment de déguster ensemble le traditionnel gâteau de riz gluant (banh chung).

Les familles offrent aussi de l’argent aux enfants dans des enveloppes rouges, décorent les maisons, parent l’autel des ancêtres de décorations et brûlent de l’encens.

La fête se termine normalement le 3ème jour lorsque les ancêtres regagnent leur univers spirituel.

La fête des âmes errantes (15ème jour du 7ème mois lunaire)

 

Il s’agit encore d’une fête familiale et traditionnelle.

Les âmes des défunts reviendraient sur terre pour profiter des plaisirs terrestres. On dépose bien sûr des offrandes, on brule des répliques d’objets terrestres pour qu’ils accompagnent les morts dans l’au-delà. Traditionnellement, on relâche des oiseaux et des poissons

La fête de la mi-Automne (15ème jour du 8ème mois lunaire)

 

 

Têt trung thu, la fête de la mi-automne est surtout consacrée aux enfants. C’est l’occasion de déguster des gâteaux de lune, d’offrir des cadeaux aux enfants, et de se retrouver en famille.

La fête nationale

 

 

Le 2 septembre, le Vietnam commémore la déclaration d'indépendance proclamée en 1945 par le Viet Minh. C’est aussi l’anniversaire de la mort de Bac Ho, Ho Chi Minh.

Temples et pagodes (cérémonies locales)

 

Il existe de nombreuses fêtes locales tout au long de l’année. Elles célèbrent les génies tutélaires du temple, de la pagode (chùa), ou de la maison communale.

Fête du temple Hon Chen à Hué (du 3ème au 7ème jour du 7ème mois lunaire) qui célèbre la déesse Thien Yana. Selon une légende Cham, elle aurait créé la terre et les arbres. On assiste alors à une procession de bateaux traditionnels sur la rivière des Parfums.

Marionnettes sur l’'eau

 

Art unique au monde et tradition millénaire, les marionnettes sur l’eau sont originaires du delta du Fleuve rouge. Taillées et sculptées dans du bois de figuier, elles sont ensuite peintes et laquées de couleurs vives. Les marionnettistes les manipulent en étant immergés à mi-hauteur dans l’eau. Le spectacle traditionnel est constitué de scènes de la vie rurale et de légendes vietnamiennes.